A la découverte du Patrimoine classé … l’église Sainte-Renelde de Saintes

Au centre de la jolie place du village, se dresse l’église Sainte-Renelde, remarquable édifice gothique hennuyer du milieu du 16e s.  Sa tour massive a été érigée dès 1553, comme en atteste la clé de voûte.  Une partie des murailles de l’église est plus ancienne, notamment celles du chœur qui remontent à l’époque romane.  La riche chapelle Sainte-Renelde, ajoutée au 17e s. sur le flanc Sud du chœur, conserve la châsse avec les reliques de sainte Renelde.  L’intérieur du chœur a été entièrement rénové dans la 2e ½ du 18e s. et la sacristie date de cette époque.  L’église de Saintes, centre d’un pèlerinage encore fréquenté, recèle un très riche mobilier, souvent en relation avec le culte de la patronne locale.  On épinglera, dans la chapelle Sainte-Renelde, outre la châsse (1811) dont les statuettes remontent au milieu du 14e s., un retable (mutilé par un vol) de la fin du 15e ou du début du 16e s., attribuable aux ateliers Borman de Bruxelles.  Pièce rarissime, le tableau généalogique de sainte Renelde (1569), attirera certainement l’attention.  La porte d’entrée de la chapelle est surmontée d’une magnifique statue de sainte Renelde, datée des environs de 1500 et ayant la même origine que le retable.  Un intéressant triptyque présentant une descente de croix, datant de 1600, vient d’être restauré et a été judicieusement installé dans le bras du transept nord de l’église, face à l’autel de la Vierge.  Enfin, terminons avec le Char de procession de sainte Renelde, remisé au fond de l’église, qui chaque année à la Trinité promène la châsse lors du Grand Tour. 

Luc DELPORTE

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *