Rue de l’Achonfosse (Tubize)

Le conseil communal du 14 juin 1967 a pris la décision d’attribuer le nom de « rue de l’Achonfosse »  à une nouvelle voirie créée dans la quartier du Stierbecq, perpendiculaire à la rue des Rossignols.

L’Achonfosse est le nom d’un bois situé au nord de Tubize, juste à la limite de Saintes, bordant actuellement l’autoroute A8.  Par extension, il désigne aussi le ruisseau qui y prend sa source, et des prairies qu’il baigne.  Ce petit ri recevait jadis les eaux de la fontaine de Stierbecq (disparue).  En partie voûté, il se jette dans la Senne.  Il alimentait encore au XVIIIe siècle une pièce d’eau, le Grand Vivier, dont la retenue était artificielle, près de la ferme Meulepas dont il ne reste rien aujourd’hui.

La première partie du toponyme (asson-, achon-) est germanique et provient du mot aski-, le frêne.  Souvent planté par les Germains en raison de la dureté de son bois, il servait à la fabrication des armes.  La seconde partie (-fosse), pourrait faire référence à un vivier ou à une carrière.  A proximité, on trouve la Fosse Gilles ou Fosse Gelte.  Près de sa source, rive gauche, le ri est bordé d’un talus élevé et abrupte, trace éventuelle d’une très ancienne carrière.

Bibliographie

  • C. DE BRABANTER, Tubize, dans Tubize et son Passé. Mémoires émaillées, Recueil de la Tour d’Hobruges, 22, 2009, p. 7.
  • M. SAINT-GUILAIN, Toponymie de la commune de Tubize (Ni 34), ULB, Mémoire de licence inédit, 2004-2005, pp. 32-33.
  • TW, Tubise, ? –
  • L. LAUWERS, Tubise. Aperçu historique, Clabecq, 1968, p. 26.

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *