Monument commémoratif en l’honneur de Frans Verkleeren

Dans un précédent article, nous lancions un appel au sujet d’un monument commémoratif disparu.  Cet appel n’est pas resté sans effets puisque nous avons reçu des informations de la part de notre photographe Joseph Bierrewaerts.  Le mystère quant au monument disparu reste toutefois entier.  Nous espérons donc toujours recevoir d’autres renseignements. 

Les frères Verkleeren

 Frans Verkleeren, né à Saintes le 19 avril 1911.  Chef du détachement de la 2e Compagnie des Partisans Armés du secteur du Brabant.  Fusillé à Braine-le-Château le 4 septembre 1944.

Gustave Verkleeren, né à Saintes le 7 novembre 1919.  Arrêté le 29 juin 1944.  Rescapé de Breendonk.  Décédé en mars 1945 entre Leonberg et Bergen-Belsen (Allemagne).

Roger Verkleeren, né à Saintes le 5 septembre 1922.  Arrêté le 29 juin 1944.  Rescapé de Breenkonk.  Décédé le 22 janvier 1945 à Valhingen (Allemagne).

Le 29 juin 1944, les trois frères, Partisans Armés, étaient en service commandé.  Ils recherchaient des parachutistes anglais, mais se sont fait surprendre vers 5 heures du matin par une brigade de la Feldgendarmerie dans le bois Dupont à Saintes.  Gustave et Roger ont été arrêtés et envoyés en captivité à Breendonk, puis en Allemagne.  Frans, qui s’était enfui, fut repris le 4 septembre et fusillé dans le bois de Braine-le-Château. 

A Saintes, une rue leur est dédiée : rue des Frères Verkleeren. 

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *