02/355.55.39 otp@tubize.be

Locomotive à fortes rampes – Tubize type 12 (Type 20 EB)

Tz 266 – Tubize type 12 – Photographie d’usine (Coll. Musée ‘de la Porte’ à Tubize)

 

  • EIGHT COUPLED : Dt (0-8-0t) [4 essieux moteurs + tender]
  • Nombre d’exemplaires : 21
  • N° de fabrication : 179-182, 186-189, 205-211, 266-270.
  • Type 20 de l’État Belge

Les locomotives-tender type 20 EB était particulièrement robustes et destinées au service sur les plans inclinés de Liège d’où l’appellation de « locomotives des plans ».

Etudié par Belpaire et l’ingénieur Stévart, le prototype de ces Dt a été réalisé à l’arsenal de Malines en 1870. Les 53 unités construites de 1871 à 1875 le furent par Cockerill (34), Tubize (14) et la Sté de Couillet (5). Une machine supplémentaire, la 1212 fut livrée par Cockerill en 1880.

Les locomotives type 20 EB emportaient 6600 litres d’eau, 1900 kg de charbon et pesaient 50,80t en charge. Elles étaient caractérisées par leur foyer débordant (large de 1,892m), des cylindres extérieurs de 480x550mm et légèrement inclinés, un mécanisme de distribution Belpaire-Stévart, de petites routes de 1,05m de diamètre à centre plein, et un empattement de 4,50m. Les petits auvents d’origine furent remplacés par des « baquets », puis, vers 1892, on installa des abris fermés vers l’arrière et l’on substitua un frein à sabot au frein à patin. Etant appelée à circuler sur des rampes très dures, ces machines étaient également munies du frein à contre-vapeur Le Chatelier.

 

La locomotive n° 712

La locomotive n° 712 (une Tubize de 1873) avait été transformée à Malines en 1895 par l’installation d’une nouvelle chaudière et l’adjonction d’un essieu porteur à l’arrière, rendu nécessaire par l’allongement du foyer.

Cette transformation s’était faite en suivant les principes qui avaient présidé à la réalisation de la n° 340, une autre Tubize nommée « Le Cinquantenaire ».  Il n’y avait que quelques différences, notamment le diamètre des cylindres (520 mm au lieu de 500 mm), la capacité des soutes (8,6 m³ d’eau et 4 t de charbon au lieu de 11,3 m³ d’eau et 4,5 t de charbon), le poids (71,10 t en charge au lieu de 74,10 t), une sablière moins volumineuse mais plus grande que celle des autres types 20 EB.

La 712 transformée servit sur les plans inclinés de Liège et sur les lignes à fortes rampes du plateau de Herve et de Welkenraedt à Bleyberg.

 

Un problème d’identification

L’identification des Tubize du type 20 de l’État Belge ne semble, à priori, ne pas faire de problème. La liste originale des Ateliers de Tubize leur donne très clairement les n° de construction Tz 179-182, 207-211 et 266-270. Au total donc 14 locomotives, ce qui correspond aux chiffres avancés par Phil Dambly.

En revanche, les listes dont j’ai pu disposer (S. Jarne et J.-P. Teugels) ne s’accordent pas avec la liste originale de Tubize. Elles donnent :

  • Tz 179 : EB 689, type 20, livrée en 07/1873 et radiée en 1914-1918
  • Tz 180 : EB 690, type 20, livrée en 08/1873 et radiée en 1914-1918
  • Tz 181 : EB 691, type 20, livrée en 08/1873 et radiée en 1914-1918
  • Tz 182 : EB 692, type 20, livrée en 08/1873 et radiée en 1899
  • Tz 186 : EB 711, type 20, livrée en 10/1873, transformée en 1894 en D1t (pour S.Jarne), radiée en 1899.
  • Tz 187 : EB 712, type 20, livrée en 11/1873
  • Tz 188 : EB 713, type 20, livrée en 11/1873 et radiée en 1914-1918
  • Tz 189 : EB 714, type 20, livrée en 12/1873 et radiée en 1895
  • Tz 191 : EB 715, type 20, livrée en 12/1873 selon S. Jarne (qui donne la même locomotive EB 715 avec le n° 205 ?, livrée en 07/1873 et radiée en 1907) [La Tz 191 est en réalité une Tubize type 10 et donc la EB 715 doit être la Tz 205]
  • Tz 205 : EB 715, type 20 livrée en 07/1873 et radiée en 1907
  • Tz 206 : EB 768, type 20 livrée en 07/1873 et radiée en 1914-1918
  • Tz 207 : EB 770, type 20 livrée en 07/1873 et radiée en 1900
  • Tz 208 : EB 772, type 20 livrée en 07/1873 et radiée en 1905
  • Tz 209 : EB 774, type 20 livrée en 03/1873 et radiée en 1905
  • Tz 210 : EB 776, type 20 livrée en 04/1873 et radiée en 1914-1918
  • Tz 211 : Lérouville-Sedan 29 ou Lille-Valenciennes 29, passée en 1883 à la Cie du Nord (n° 4.606).
  • Tz 266 : Lérouville-Sedan 30 ou Lille Valenciennes 30, passée en 1883 à la Cie du Nord (n° 4.607)
  • Tz 267 : Lérouville-Sedan 31 ou Lille-Valenciennes 31, passée en 1883 à la Cie du Nord (n° 4.608)
  • Tz 268 : Lérouville-Sedan 32 ou Lille-Valenciennes 32, passée en 1883 à la Cie du Nord (n° 4.609)
  • Tz 269 : Lérouville-Sedan 33 ou Lille-Valenciennes 33, passée en 1883 à la Cie du Nord (n° 4.610)
  • Tz 270 : Lérouville-Sedan 34 ou Lille-Valenciennes 34, passée en 1883 à la Cie du Nord (n° 4.611).

On retrouve donc les 14 locomotives du type 20 livrées par Tubize à l’État Belge ! Auxquelles s’ajoutent 6 locomotives type 12 de Tubize (= type 20 EB) livrées soit pour le Lérouville-Sedan (d’après S. Jarne), soit pour le Lille-Valenciennes (d’après J.-P. Teugels). Au total donc 21 locomotives type 12 de Tubize.

André Dagant, dans sa liste Tubize (conservée par le PFT), s’interrogeait également sur l’identification des Tz 266-270 donnée par la liste originale Tubize. Il ajoute, entre parenthèse « Lille-Valenciennes 30-34 ». Il avait aussi remarqué que dans cette liste originale manquait les Tz 186-189 (4) et 205-206 (2) et indique qu’il devait probablement s’agir des EB T20 689-692 (4) et la EB T20 L[ille]-V[alenciennes] 29 (1).

 

Locomotives

 

Caractéristiques techniques

Caractéristiques techniques des locomotives type 12

Source : Tableau des types Tubize – original / conservé par le PFT

 

Document Archives PFT

 

Tiré de E. TORDEUR, Le machiniste des chemins de fer belges, 1909.

 

Illustrations

La locomotive type 20 n° 713 (Tubize, 1873), encore équipée du frein à patin, auquel on substituera un frein à sabot à partir de 1892. A noter la boîte à fumée comportant deux vantaux, distants de 20 cm et s’ouvrant dos à dos. Abris « baquet ». (Archives SNCB).

Illustrations tirées de P. DAMBLY, Vapeur en Belgique, pp. 107-108.

Compagnies concernées :

  • CF de l’Etat Belge – Belgique
  • CF Lille-Valenciennes – France
  • > Cie du Nord français – France

 

Bibliographie et Sources :

  • P. DAMBLY, Vapeur en Belgique, t. 1, pp. 106, 150-151
  • A. SCHUBERT et A. JAQUET, Le matériel roulant des chemins de fer à l’Exposition Universelle et Internationale de Gand 1913, dans Revue générale des chemins de fer et des tramways, t. 37, 1914, n° 3, pp. 131-167.
  • E. TONDEUR, Le machiniste des chemins de fer belges, 1909.
  • Musée ‘de la Porte’ à Tubize – Photothèque et Coll. Ateliers de Tubize.
  • Listes originales de fabrication des Ateliers de Tubize, liste 1 – Archives d’André Dagant (conservées par le PFT).
  • Tableau original des types Tubize – Archives d’André Dagant (conservées par la PFT)

 

© Luc DELPORTE – 23/04/2019

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *