02/355.55.39 otp@tubize.be

Les locomotives-tender type Porter du Chemin de Fer Lierre-Turnhout, 1855-1856

 

  • PORTER : 1Bt (2-4-0t) [1 essieu porteur et 2 essieux moteurs + tender]
  • Nombre d’exemplaires : 4
  • N° de fabrication supposés : Tz 6-9

 

La Compagnie du CF Lierre-Turnhout (LT) se procura ses 4 premières machines à vapeur aux Ateliers de Tubize (AT).  Elles portaient alors les n° 1-4 de cette Compagnie.  A l’époque, le constructeur était encore de la Société Zaman-Sabatier & Cie.

D’après une notice sur le CF de Lierre à Turnhout, la compagnie employait, en 1865, 4 locomotives à voyageurs.  Il s’agissait de locomotives-tender à 6 roues, dont deux paires couplées (2-4-0t ou 1Bt).  Le diamètre des roues motrices était de 1,56 m et les bandages des roues en acier puddlé.

On sait, par ailleurs, par l’Exposé sur la situation administrative de la Province du Brabant de 1857 qu’une chaudière pour locomotive destinée au CF de Lierre à Turnhout fut éprouvée en 1856 par les fonctionnaires provinciaux dans les ateliers Zaman & Cie à Tubize

André Dagant [notes conservées par le PFT] a vu leurs PV de mise à l’épreuve chaudière et donne quelques renseignements techniques les concernant.  Il leur attribue les n° constructeur 6 à 9.  Elle furent éprouvées respectivement les 12/10/1855, 08/11/1855, 11/01/1856 et 23/03/1856.  Ces machines étaient équipées d’une chaudière Piedboeuf, timbrée à 5 atm., avec 147 tubes de 2800 mm.

Phil Dambly, dans son ouvrage « Vapeur en Belgique » évoque la reprise de cette Cie par l’EB le 01/03/1882.  Elle avait possédé 7 locomotives dont l’entretien et les réparations étaient assurés par le GCB.  Elles étaient numérotées 1 à 8, le n° 5 n’ayant jamais été attribué.  Les n° 1 à 4 étaient des 1Bt, construites en 1855-1856 par Zaman & Sabatier à Tubize.  Leur roues accouplées mesuraient 1,56 m de diamètre, les cylindres faisaient 305 x 450 mm, et la surface de chauffe atteignait 54 m².  Ces quatre locomotives avaient été vendues à un entrepreneur hollandais en 1872, sans que l’on sache exactement où elles sont parties et ce qu’elles sont devenues par la suite.

 

 

Sources :

  • F. LOISEL, Annuaire spécial des Chemins de Fer Belges, t. 1, 1835-1865, Bruxelles – Paris, 1867, p. 470.
  • Exposé sur la situation administrative de la Province du Brabant de 1857, p. 540.
  • Phil DAMBLY, Vapeur en Belgique, t. 1, p. 127.
  • Notes manuscrites d’André Dagant, conservées par le PFT.

 

© Luc DELPORTE – 10/07/2018

 

 

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *