02/355.55.39 otp@tubize.be

Les locomotives-tender type Porter du Chemin de Fer Lierre-Turnhout, 1855-1856

  • PORTER : 1Bt (2-4-0t) [1 essieu porteur et 2 essieux moteurs + tender]
  • Voie : 1435 mm
  • Machine / moteur : 1560 x 305 x 450 mm
  • Nombre d’exemplaires : 4
  • N° de fabrication supposés : Tz 6-9
  • Dates : 1855-1856
  • Pays : Belgique – > Pays-Bas

Locomotives

La Compagnie du CF Lierre-Turnhout (LT) se procura ses 4 premières machines à vapeur aux Ateliers de Tubize (AT).  Elles portaient alors les n° 1-4 de cette Compagnie.  A l’époque, le constructeur était encore de la Société Zaman-Sabatier & Cie.

D’après une notice sur le CF de Lierre à Turnhout, la compagnie employait, en 1865, 4 locomotives à voyageurs.  Il s’agissait de locomotives-tender à 6 roues, dont deux paires couplées (2-4-0t ou 1Bt).  Le diamètre des roues motrices était de 1,56 m et les bandages des roues en acier puddlé.

On sait, par ailleurs, par l’Exposé sur la situation administrative de la Province du Brabant de 1857 qu’une chaudière pour locomotive destinée au CF de Lierre à Turnhout fut éprouvée en 1856 par les fonctionnaires provinciaux dans les ateliers Zaman-Sabatier & Cie à Tubize.

André Dagant [notes conservées par le PFT], qui avait vu leurs PV de mise à l’épreuve chaudière, donne quelques renseignements techniques les concernant.  Il leur attribue les n° constructeur 6 à 9.  Elle furent éprouvées respectivement les 12/10/1855, 08/11/1855, 11/01/1856 et 23/03/1856.  Ces machines étaient équipées d’une chaudière Piedboeuf, timbrée à 5 atm., avec 147 tubes de 2800 mm.

Phil Dambly, dans son ouvrage « Vapeur en Belgique » évoque la reprise de cette Cie par l’EB le 01/03/1882.  Elle avait possédé 7 locomotives dont l’entretien et les réparations étaient assurés par le GCB.  Elles étaient numérotées 1 à 8, le n° 5 n’ayant jamais été attribué.  Les n° 1 à 4 étaient des 1Bt, construites en 1855-1856 par Zaman-Sabatier & Cie à Tubize.  Leur roues accouplées mesuraient 1,56 m de diamètre, les cylindres faisaient 305 x 450 mm, et la surface de chauffe atteignait 54 m².  Ces quatre locomotives avaient été vendues à un entrepreneur hollandais en 1872, sans que l’on sache exactement où elles sont parties et ce qu’elles sont devenues par la suite.

En fait, l’ouvrage de Hans de Herder sur les locomotives industrielles aux Pays-Bas permet probablement d’ajouter quelques renseignements les concernant.  Bien qu’il n’en soit pas certain, cet auteur fait des locomotives 63-64 et 67-68 de son inventaire des anciennes LT.  Les deux premières seraient encore des Zaman-Sabatier & Cie, les deux suivantes déjà des Tubize, c’est-à-dire probablement des J. Morel & Cie dont le nom de la société était déjà, avant d’être transformées en SA, la Sté de Construction de Tubize.  Ce qui intrigue, par contre, ce sont les rares caractéristiques que de Herder donne de ces machines.  Ainsi la 63 était timbrée à 5,17 kg, la 64 à 5 kg, mais la 67 à 7,23 kg et la 68 à 6,2 kg.  De même, il leur donne pour surface de chauffe, respectivement 63 m², 68 m², 48 m² et 60 m².  On ne peut évidemment pas exclure que ces machines aient, au cours du temps, reçus de nouvelles chaudières et qu’elles se distinguaient désormais les unes des autres.

Il n’est malheureusement pas possible de déterminer à quels n° exacts de l’inventaire de de Herder correspondent chacune des LT.  Je les reprendrai donc ici l’une après l’autre, en donnant les différents propriétaires de ces machines.

N° 63 – Zaman – Timbrée à 5,17 kg – Surface de chauffe 63 m².

  • 1872 Verwaaijen & Kooij, à Rotterdam, n° 2, ex. Grand-Central-Belge, donc probablement LT [Autorisation 29/04/1872]
  • 1873 Hors service
  • 1874 Autorisation retirée [02/08/1874]

N° 64 – Zaman – Timbrée à 5 kg – Surface de chauffe de 68 m²

  • ???
  • 1878 F. Schwerts Azn & Co, à Sliedrecht, n° 1, ex. … [Autorisation 03/07/1878]
  • 1880 vendue à Smulders, à Utrecht, ensuite plus de trace

N° 67 – Tubize – Timbrée à 7,23 kg – Surface de chauffe de 48 m²

  • 18.. dans le 4e District : Utrecht -Gelderland, chez … (aucune archive disponible)
  • 1875 Dirk Volker, à Dordrecht, « Zwaluwe » [Autorisation 18/07/1875]
  • 1876 en réparation chez Smulders, à Utrecht, ensuite travaux ferroviaires d’Oosterbeek à Driel [nouvelle autorisation 11/11/1876]
  • 1879 Hors service, dans le Biesbosch
  • 1881 D. Volker, à Nieuwediep, « Zwaluwe »
  • 1886 Hors service et autorisation retirée [28/01/1886]

De Herder en donne une photographie (prise le 09/11/1877) lors de la construction d’un pont de chemin de fer à Oosterbeek.  Mais il l’identifie comme la locomotive « Zwaluwe », construite par Tubize vers 1867.  Ou bien cette locomotive n’est pas une LT, ou bien il y a erreur sur la date de fabrication donnée par l’auteur.

N° 68 – Tubize – Timbrée à 6,2 kg – Surface de chauffe de 60 m²

  • ???
  • 1881 G. Dekker & G. Wolzak, à Dordrecht, travaux à Arkel, « Leerdam » [Autorisation 04/06/1881]
  • Autorisation retirée [08/1887]

Caractéristiques techniques

Compagnies

  • CF de Lierre-Turnhout (LT) – Belgique
  • > entrepreneur (inconnu) aux Pays-Bas – Pays-Bas

Bibliographie et Sources

  • F. LOISEL, Annuaire spécial des Chemins de Fer Belges, t. 1, 1835-1865, Bruxelles – Paris, 1867, p. 470.
  • H. DE HERDER, Nederlandse Industrielocomotieven. De normaalsporige stoomlocomotieven van de niet-openbare spoorwegen, s.l., 2007.
  • Exposé sur la situation administrative de la Province du Brabant de 1857, p. 540.
  • Phil DAMBLY, Vapeur en Belgique, t. 1, p. 127.
  • Notes manuscrites d’André Dagant, conservées par le PFT.
  • Archives de l’Etat à Bruxelles (Forest) – Province du Brabant, Gouvernement provincial, série B, n° 1921

© Luc DELPORTE – 17/11/2019

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *