02/355.55.39 otp@tubize.be

Les locomotives type Single Driver du CF Eecloo-Bruges, 1863-1864

Tubize n° 36 de 1863 pour le CF Eecloo-Bruges. Photographie coll. PFT.

 

  • SINGLE DRIVER : 1A1 (2-2-2) [1 essieu porteur à l’avant, 1 essieu moteur, 1 essieu porteur à l’arrière / tender séparé]
  • Nombre d’exemplaires : 4
  • N° de fabrication supposés : Tz 36-38, 42

 

La Compagnie d’Eecloo à Bruges commanda 4 locomotives au Ateliers de Tubize (AT) en 1863.  Elles devaient d’abord être numérotées à partir de 1-2, mais un problème, né de la non conformité des soupapes de sécurité, fit reporter leur mise en service après la mise en règle des appareils de sécurité.  Elles furent alors numérotées 4 à 7.  La n° 4 portait le nom de « Graef van Vlaenderen ».

Elles portaient vraisemblablement les n° de fabrication 36-38 et, peut-être, 42.  Leurs chaudières furent éprouvées, respectivement, les 09/07/1863 (Tz 36, n° d’exploitation 1 transformé en 4), 02/06/1863 (Tz 37, n° d’exploitation 2 transformé en 5), et 16/02/1864 (Tz 38, n° d’exploitation 3 transformé en 6).  Les deux premières furent finalement autorisées les 21/01/1864.

Une quatrième épreuve chaudière eut lieu le 30/07/1863, mais il y a doute quant au n° de la locomotive correspondante.  S’agissait-il de la 42 ou bien également de la 38 ?  Mais pourquoi cette dernière aurait-elle été éprouvée deux fois ?

Les chaudières avaient été fournies par Jemeppe.  Elles avaient une surface de chauffe de 71 m², étaient timbrées à 8 atmosphères, avec 157 tubes de 3200 mm.

 

Différences par rapport aux autres Sigle Driver des AT

Produites non plus par la Société Zaman-Sabatier & Cie comme les deux Single Driver précédentes, les locomotives du Eecloo-Bruges avaient été fabriquées par la Société anonyme de Constructions de Tubize, dirigée par Julien Morel.  Les chaudières n’étaient plus des Piedboeuf, mais des Jemeppe et semblent même plus petites.

Ces différences semblent indiquer qu’on a affaire ici à un type différent, propre aux locomotives du CF Eecloo-Bruges.

 

Sources :

  • F. LOISEL, Annuaire spécial des Chemins de Fer Belges, t. 1 1835-1865, t. 2, 1866-1867, Bruxelles – Paris, 1867 et 1869.
  • Archives du PFT – note d’André Dagant.

 

© Luc DELPORTE – 09/07/2018

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *