02/355.55.39 otp@tubize.be

Les locomotives du type 33 de l’Etat Belge

Locomotive type 33 n° 253 transformée en type 28 bis à Malines.  Il s’agit donc d’une Cockerill et non d’une Tubize !  Photo tirée de Ph. DAMBLY, Vapeurs en Belgique, t. 1, p. 88.

 

  • SIX COUPLED : C (0-6-0) [3 essieux moteurs / tender séparé]
  • Nombre d’exemplaires : 2
  • N° de fabrication supposé : Tz 27-28

 

Les types 30 et 33 de l’EB étaient des machines à 3 essieux couplés et roues de 1,45 m qui constituèrent le prototype de la locomotive à marchandise classique de l’Etat Belge.  Le type 30 était en fait la version renforcée du type 43, avec foyer Belpaire primitif et plus grand empattement (deux mètres entre chaque essieux, dont le troisième se trouvait sous le foyer).  Le type 33 ne s’en différenciait que par la plus grande longueur du foyer et, bien entendu, l’augmentation de la masse qui en découlait (34,80 tonnes en ordre de marche contre 34,26).

La locomotive type 30 fut construite à raison de 16 exemplaires par SL, Couillet et l’arsenal de Malines.  La type 33 fut produite à raison de 24 exemplaires.  Deux furent livrées par Tubize en 1862-1863 (48 et 7), une par SL en 1863 (256), une par Couillet en 1863 (141), et 20 par Cockerill en 1863-1864 (266-280, 166-167, 173, 185, 253).

De 1879 à 1881, plusieurs machines des deux types reçurent une nouvelle chaudière à foyer carré, identique à celle du type 28.  De ce fait, elles furent considérées comme appartenant à ce dernier, quoique s’en distinguant par leur tablier ondulé et, dans le cas de l’ex-type 30, par le foyer plus court.  D’aucuns les appelèrent type 28bis, alors que les dénominations de type 302bis et 33bis eussent été plus pertinentes.  Cela ne concerne cependant pas les deux Tubize.

 

Source :

  • Ph. DAMBLY, Vapeur en Belgique, t. 1, p. 88.

 

© Luc DELPORTE – 28/06/2018

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *