02/355.55.39 otp@tubize.be

Locomotive de gare ou industrielle – Tubize type 6

Tubize type 6. Photographie d’usine, Coll. Musée ‘de la Porte’ à Tubize.

  • FOUR COUPLED : Bt (0-4-0t) [2 essieux moteurs + tender]
  • Nombre d’exemplaires :  42
  • N° de fabrication : Tz 116-125, 168, 169-171, 174-176, 178, 217-224, 276, 285-287, 336, 359-361, 439-441, 544 (n° d’origine 598 !), 741, 1117, 1211, 1254

De 1871 à 1873, les Ateliers de Tubize fabriquèrent une trentaine de locomotives « de gare », essentiellement pour la SGE et ses filiales (groupe S. Philippart).  Après cette date, une dizaine d’exemplaires sortiront encore de l’usine jusqu’en 1900 pour divers clients.  La liste de fabrication Tubize les classe en type 6 et les qualifie de locomotives-tender ou de locomotives de gare, voire même de locomotives de manoeuvre.

Cette petite locomotive industrielle était à 2 essieux moteurs (Bt ou 0-4-0t).  Le diamètre de ses roues pouvait varier : 1,30 m, 1,20 m et même 1,15 m.  Le diamètre des cylindres variait également : 350 mm ou 305 mm.  La course des pistons étaient toujours de 560 mm.

La première série de 10 machines (Cde 1174 de 1871) était visiblement destinée au groupe S. Philippart.  D’après la liste de fabrication originale, elles semblaient toutes prévues pour la Turquie.  De toute évidence, elles furent réparties différemment et aboutirent dans divers CF contrôlés par le groupe Philippart : CF Prince Henri (PH), CF Orientaux (Turquie), SGE, et un privé pour les Carrières d’Ecaussinnes.

La Compagnie des CF des Bassins Houillers du Hainaut (BH), présidée par Simon Philippart, en fit également plusieurs commandes, en tout 11 machines qui seront à leur tour réparties entre plusieurs CF et industries : PH, CF Orléans-Rouen (OR), des charbonnages (Strépy-Braquegnies, Agrappe, Bernissart), des industries métallurgiques (Senelle-Maubeuge à Longwy-Bas), etc.

A la même époque, quelques machines seront aussi commandées directement par des industriels : Carrières de Quenast (J. Zaman), Forges de Clabecq (Josse Goffin), Bosman (Pays-Bas), etc.

Par la suite, la type 6 fut encore occasionnellement commandée par divers industriels : Paternotte & Soeur, la Société de Construction à Bruxelles, des charbonnages comme Monceau-Fontaine ou Sars-Longchamps, les mines de Drocourt (France), les Forges de Clabecq, les Hauts-Fourneaux de Hayange (France), les deux dernières, pour la Russie, longtemps après les autres en 1899 et 1900.

La chaudière de la Tz 121 a été réparée début 1878 par la Sté Métallurgique et Charbonnière Belge, c’est-à-dire par les Ateliers de Tubize.  Le PV d’épreuve de cette chaudière après réparation, du 06/03/1878 a été conservé.  Il indique que la locomotive était alors destinée à Mr Zens, à Aise (France).  Elle servait auparavant dans les Carrières d’Ecaussinnes et avait été acquise initialement par la Sté J. Velge, J. Cornet & Cie.

Les machines du PH (série D) furent transformées, entre 1877 et 1880 en B1t (0-4-2t).  C’est d’ailleurs sous cette forme qu’on peut les voir sur les photographies ci-dessous.

Les locomotives type 6 de Tubize

Illustrations

Tz 116 – Tubize type 6 – CF Prince Henri D91 – Coll. Musée ‘de la Porte’ à Tubize.

Tz 175-176 – Tubize type 6 – CF Prince Henri D92 et D93 – Coll. Musée ‘de la Porte’ à Tubize

Tz 219 – Tubize type 6 – CF Prince Henri D96 – Coll. Musée ‘de la Porte’ à Tubize.

Tubize type 6 – CF Prince Henri – Coll. Musée ‘de la Porte’ à Tubize.

Tubize type 6 – Schéma de locomotive – Coll. Guy Hanon-Leclercq.

Caractéristiques techniques

  • Locomotive-tender de gare ou industrielle
  • Essieux : Bt / 0-4-0t
  • Diam. roues : 1,30 / 1,20 / 1,15 m
  • Cylindres : 2, diam : 305 / 350 mm
  • Course des pistons : 560 mm
  • Poids : 20 tonnes à vide
  • Dimensions : L 7,30 m / l 2,60 m / ht cheminée 3,64 m

Une « Nomenclature du matériel roulant » du Chemin de Fer Prince Henri au 1er janvier 1921 donne les renseignements suivants pour les locomotives-tender de la Série D du PH, qui correspondent au type 6 de Tubize.

  • Locomotive affectée : aux trains légers
  • Poids à vide : 26 tonnes
  • Poids en ordre de marche : 33,5 tonnes
  • Poids adhérant sur les essieux couplés : 27,6 tonnes
  • Accouplement des essieux : 2/3
  • Ecartement des essieux externes : 3,77 m
  • Diamètre des roues motrices : 1200 mm
  • Diamètre des roues porteuses : 1030 mm
  • Diamètre des cylindres : 310 et 350
  • Course des pistons : 560
  • Timbre en atmosphère : 8
  • Effort à la traction : 2332 kg et 2972 kg
  • Surface de chauffe : 56,84 m²
  • Surface des grilles : 0,75 m²
  • Capacité des soutes à eau : 2,850 m³
  • Capacité des soutes à charbon : 1200 kg et 1350 kg
  • Longueur tampons compris : 7,84 m
  • Frein : à vis + Westinghouse

Cela concernait les locomotives PH Série D 91 à 96 qui étaient les Tubize 116, 175-176, 223, 218-219.  A cette époque, les locomotives PH D93 et 94 étaient hors service.

Caractéristiques techniques des locomotives type 6

Documents

Compagnies et entreprises concernées :

  • CF Prince Henri (PH) – Luxembourg
  • CF Orientaux – Turquie
  • Société Générale d’Exploitation de Chemins de Fer (SGE) – Belgique
  • Société J. Velge, J. Cornet & Cie – Carrières d’Ecaussinnes – Belgique
  • > Mr Zens, à Aise – France
  • CF Ottoman d’Anatolie – Turquie
  • Bosman Frères, Bruxelles – Belgique
  • CF des Bassins Houillers du Hainaut
  • Forges de Clabecq – Belgique
  • CF de Quenast au Canal de Charleroi
  • Sté Métallurgique de Senelle-Maubeuge à Longwy-Bas – France
  • CF Orléans-Rouen [?]
  • Paternotte & Soeur – Belgique ?
  • Sté de Constructions, Bruxelles – Belgique
  • Charbonnage de Monceau-Fontaine – Belgique
  • Charbonnage de Bernissart – Belgique
  • Charbonnage de Sars-Longchamp et Bouvy – Belgique
  • Mines de Drocourt – France
  • Sté des Hauts-Fourneaux de la Paix, Hayange – France
  • Hauts-Fourneaux de Biélaïa – Russie
  • > CF de l’Etat Hellénique – Grèce
  • > CF de l’Etat Belge – Belgique
  • > Militärbahn Banjaluka-Doberlin – Bosnie
  • > Straatmann & Bosman – Pays-Bas
  • > CF de l’Etat Français

Bibliographie & Sources

  • Listes originales de fabrication des Ateliers de Tubize, listes 1, 2 et 3 – Archives d’André Dagant (conservées par le PFT).
  • Tableau original des types Tubize – Archives d’André Dagant (conservées par le PFT).
  • Musée ‘de la Porte’ à Tubize – Photothèque et Coll. Ateliers de Tubize.
  • Chemin de Fer Prince Henri. Nomenclature du matériel roulant. 1er janvier 1921.
  • www.rail.lu

© Luc DELPORTE – dernières modifications 16/07/2019.

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *