02/355.55.39 otp@tubize.be

Chemin de Fer Liégeois-Limbourgeois (LL) – Belgique

Retour à la liste

 

La Gare d’Herstal sur le Chemin de Fer Liège-Limbourgeois.

 

Notice historique

La Compagnie du Chemin de Fer Liégeois-Limbourgeois est une société anonyme créée en 1862 pour reprendre la concession du chemin de fer du même nom.

La concession du chemin de fer de Tongres vers Bilsen avait été faite en 1861 [Convention 15/07/1860, AR 14/06/1861, MB 23/06/1861]. Dans la foulée, une société anonyme du Chemin de Fer de Tongres à Bilsen était fondées [AR 23/12/1861, MB 12/12/1861].

En 1862, elle se voit concéder le chemin de fer de Tongres à Ans par Gions, avec embranchement par Herstal sur Vivegnis-lez-Liège, et le chemin de fer de Hasselt à la frontière des Pays-Bas, dans la direction d’Eindhoven. [Conventions 07/06/1862 et 29/08/1862, AR 21/11/1862, MB 26/11/1862.

La Société du CF Tongres-Bilsen fut dissoute par sa fusion dans la Cie du CF Liégeois-Limbourgeois et ses prolongements. Cette dernière est fondée en 1862 [Acte 03/12/1862, AR 10/12/1862, MB 14/10/1862].

Une nouvelle concession vient s’ajouter au réseau en 1863 : le CF de Beverest à Hasselt et de la station de Hasselt au bassin de l’embranchement de Hasselt au canal de jonction de la Meuse à l’Escaut. [Convention 17/08/1863, AR 09/09/1863, MB 15/09/1863]

Dès 1864, le CF Liégeois-Limbourgeois cèda l’exploitation de son réseau à la Cie pour l’exploitation des CF de l’Etat Néerlandais [AR 22/04/1864, MB 29/04/1864]. Cette cession ne fut effective qu’à partir du 01/07/1866 [LOISEL, t. 2, p. 187], jusqu’à la reprise par l’Etat Belge le 01/01/1897.

Matériel roulant fabriqué par les Ateliers de Tubize

 

B1

1B

  • B1 (0-4-2) [2 essieux moteurs et 1 essieux porteur / tender séparé] modifié en B1t (0-4-2t) [2 essieux moteurs et 1 essieux porteur + tender]
  • PORTER : 1Bt (2-4-0t) [1 essieux porteur et 2 essieux moteurs + tender]
  • Nombre d’exemplaires : 2 + 1 = 3 au total
  • N° de fabrication supposés : Tz 29-30, 33

 

Une notice de 1865 [LOISEL, t. 1, pp. 455-466] signale qu’en 1865 ce CF n’avait qu’un seul dépôt et employait 10 locomotives : 6 à voyageurs, 3 à fortes rampes, et 1 de gare.

Les locomotives à voyageurs avaient 2 paires de roues couplées, celles à marchandises 3, avec train articulé et foyer Belpaire.

Sur le réseau LL, on trouvaient des locomotives appartenant en propre à la société des CF LL et des machines des SS spécialement affectées au service de la section belge des LL.

Parmi les machines à vapeur utilisées par cette compagnie, les deux premières étaient des Tubize (B1 modifiées en B1t).  Une troisième Tubize, une 1Bt, fit également partie des premières locomotives de la Compagnie LL .

 

Un article de L. Wiener, donne aux locomotives Tubize les caractéristiques techniques suivantes :

Type

N° SS

Constructeur

0-4-2t

89/90

Tubize

2-4-0t

91

Tubize

Cylindres, diam. (mm)

Cylindres, course (mm)

Timbre chaudière K/Cm

Surface de grille (m²)

Surface de chauffe (m²)

Roues motrices, diam. (m)

Poids en service (t)

Poids adhérent (t)

Tender, essieux

Eau (m³)

Charbon (t)

360

560

6

65,7

1,40

23,9

18,9

pas

2,16

5,25

300

500

7

48,4

1,20

pas

 

Sources et Bibliographie

  • F. LOISEL, Annuaire spécial des Chemins de Fer Belges, t. 1 1835-1865, t. 2, 1866-1867, Bruxelles – Paris, 1867 et 1869.
  • Archives du PFT – notes de Maurice Hennequin, d’André Dagant et autres documents.
  • L. WIENER, Les anciennes Compagnies de Chemin de fer. II. Société des chemins de fer Liégeois-Limbourgeois, dans [Le Rail ?], pp. 9-13. [photocopie dans les Archives du PFT].

 

© Luc DELPORTE – 12/07/2018

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *