02/355.55.39 otp@tubize.be

Locomotive tender – Tubize type 89

Tz 1437 – Tubize type 89 – Sté Métallurgique Monceau-Saint-Fiacre – Photographie d’usine (Coll. PFT) Bt (0-4-0t) [Deux essieux moteurs + tender]Voie : NormaleMachine / moteur : 1150 x 350 x 560 mmN° de fabrication : 1437Nombre d’exemplaire : 1Date : 1904Pays : Belgique Locomotive La Tubize type 89 était une machine-tender industrielle à deux essieux moteur, pour voie normale, fabriquée à un seul exemplaire pour la Société Métallurgique Monceau Saint-Fiacre en 1904. Elle était équipée d’une chaudière timbrée à 11 atm, d’une surface de chauffe totale de 72,14 m², munie d’une grille de 1,04 m². Elle comprenait 149 tubes lisses en acier doux de 3,48 m de long. Le diamètre des roues motrices était de 1150 mm, celui des cylindres de 350 mm, et la course des pistons de 560 mm. Cette machine pesait 22000 kg à vide et 29000 kg en ordre de marche. La contenance des soutes à combustible était de 1 m³, celle des soutes à eaux de 3,2 m³. Elle mesurait 7,95 m de long au total et 2,80 m de large. L’écartement entre les essieux extrême était de 2,40 m. La cheminée culminait à 3,75 m de hauteur. Sa vitesse maximale était limitée à 45 km/h et son rayon en courbe à 70 m. Caractéristiques techniques Tubize type 89 – Photographie (coll. PFT) Compagnie ou entreprise Société Métallurgique Monceau-Saint-Fiacre – Belgique Bibliographie et Sources Patrimoine Ferroviaire et Tourisme – Photothèque et archivesListes originales de fabrication des Ateliers de Tubize – Archives d’André Dagant (conservées par le PFT)Tableau original des types Tubize – Archives d’André Dagant (conservées par le PFT) Luc DELPORTE _...

Locomotive express compound – Tubize type 88 (EB type 8)

Tz 1435 – Tubize type 88 – EB 3325 type 8 – Photographie d’usine (Coll. Musée ‘de la Porte’ à Tubize) 2C (4-6-0) [Deux essieux porteurs à l’avant et 3 essieux moteurs / tender séparé]Voie : normaleMoteur / Machine : 1800 x 360/600 x 640 mm (Compound)N° de fabrication : 1423-1435, 1504-1508 Nombre d’exemplaires : 18Dates : 1905-1907Pays : Belgique Locomotives Le type 8 de l’État Belge fut fabriqué à 57 exemplaires (n° 3313-3369) de 1905 à 1907. Les Ateliers de Tubize en livrèrent 18 au total, en deux séries. En 1906, les Ateliers de Tubize envoyèrent la EB 3325 à l’Exposition de Milan. Les types 8 avaient un foyer Belpaire rentrant, des roues accouplées de 1,800 m, des mécanismes de Walschaerts, des tuyaux de livrance extérieurs, des cylindres HP extérieurs de 360 x 640 mm, légèrement inclinés, et des cylindres BP intérieures de 600 x 640 mm de même inclinaison. Les cylindres HP attaquaient le deuxième essieu, tandis que les cylindres BP entraînaient le premier. Ce type était équipé d’un bogie freiné de Flamme et de deux paires de soupapes Wilson, qui seront remplacées par des Coale dans les années ‘20. Ces machines de 1350 ch. étaient capables d’atteindre 100 km/h et pesaient 75,50 tonnes en ordre de marche. Elles comportaient deux sablières disposées sur le tablier, des injecteurs friedmann et étaient accompagnées d’un tender de 20 m³ à 3 essieux. Dès avant 1914, on remplaça progressivement les 135 tubes Serve de 70 mm de diamètre par 232 tubes lisses de 50 mm. Les EB 3358-3359 (Tz 1507-1508) disparurent pendant la Grande Guerre. La locomotive EB 3319 (Tz...

Locomotive tramway – Tubize type 85

Tz 1401 Tubize type 85 CFN Middelburg-Vlissingen 5 – Photographie d’usine (Coll. Musée ‘de la Porte’ à Tubize) Bt (0-4-0t) [Deux essieux moteurs + tender]Voie normale Moteur / machine : 900 x 250 360N° de fabrication : 1401Nombre d’exemplaires : 1Dates : 1904Pays : Pays-Bas Locomotives La locomotive-tramway Tubize type 85 n’a été fabriquée qu’à un seul exemplaire pour les Chemins de Fer économiques Néerlandais (CFN) Middelburg – Vlissingen. Il s’agissait d’une machine à 2 essieux moteurs pour voie normale (1435 mm). Elle était équipée d’une chaudière timbrée à 12 kg, d’une surface de chauffe de 22 m², munie d’une grille de 0,64 m². Elle comprenait 127 tubes d’acier lisses de 1,36 m de long. Le diamètre des roues motrices était de 900 mm, celui des cylindres de 250 mm et la course des pistons de 360 mm. Cette machine pesait 13200 kg à vide et 16200 kg en ordre de marche. La contenance des soutes à combustible était de 0,50 m³, celle des soutes à eau de 1,50 m³. Elle mesurait 5,26 m de long au total et 2,35 m de large. La cheminée culminait à 3,26 m de hauteur. Sa vitesse maximale était limitée à 50 km/h et son rayon en courbe à 19 m. Caractéristiques techniques Tz 1401 – Tubize type 85 – CFN Middelburg-Vlissingen – Catalogue des Ateliers Métallurgique de Tubize, 1911 Catalogues des Ateliers Métallurgiques, 1911 Compagnies Chemins de Fer économiques Néerlandais Middelburg-Vlissingen – Pays-Bas Bibliographie et sources Musée ‘de la Porte’ à Tubize – Photothèque et Coll. Ateliers de TubizeListes de fabrication originales des Ateliers de Tubize – Archives d’André Dagant (conservées par...

Locomotive-tender – Tubize type 82

Tz 1369 – Tubize type 82 – CFL 7 – Photographie d’usine (Coll. Musée ‘de la Porte’ à Tubize) Bt (0-4-0t) [Deux essieux moteurs + tender]Voie : 1000 mmMachine/moteur : 750 x 250 x 360 mmN° de fabrication : 1367-1369, 1467-1439, 1831-1832Nombre d’exemplaires : 8Dates : 1903-1914Pays : Congo – Belgique ? Locomotives Les locomotives pour le Congo En 1904, la Cie commanda aux Ateliers de Tubize 3 locomotives de manœuvre type 0-4-0t de 15,2 tonnes (n° 5-6-7). En 1905, 3 autres locomotives, type 0-4-0t, destinées au second tronçon, furent également commandées (n° 8-9-10). Ces locomotives étaient chauffées au bois, combustible abondant et donc bon marché dans un pays couvert de forêts. Les différentes locomotives étaient numérotées de 1 à 46, sans discontinuité en fonction du moment de leur mise en service et sans distinction de type. Aussi, les services d’exploitation utilisèrent des dénomination basées sur leur poids approximatif pour pouvoir les distinguer. Ainsi, les 0-4-0t de 15,2 tonnes en ordre de marche étaient appelées les « 11 tonnes » [à vide] ! Les locomotives pour Canon-Legrand à Mons Une dernière série de 2 machines furent commandées pour l’usine Canon-Legrand à Mons. Cette entreprise était dirigée par Louis Canon, industriel, et fabriquait des machines à vapeur et du matériel roulant (chemin de fer). Comme il semble que ces deux machines devaient être livrées à Anvers – sans doute au port -, il est possible qu’elles furent expédiées à l’étranger. Dans ce cas, on ignore où ! Caractéristiques techniques Illustrations Tz 1369 – Tubize type 82 – CFL 7 – Tiré de Le rail au Congo Belge, t. 1, p. 228. Train...

Locomotive-tender – Tubize type 81

Tz 1364 – Tubize type 81 – CF Loanda-Ambaca – Photographie d’usine (Coll. Musée ‘de la Porte’ à Tubize 1Ct (2-6-0t) [un essieu porteur à l’avant (bissel) et trois essieux moteurs + tender]Voie : 1000 mmMachine/moteur : 1000 x 335 x 500 mmN° de fabrication : 1364-1365, 1451-1452 Nombre d’exemplaires : 4Dates : 1903-1905Pays : Angola [ancien Congo Portugais] Locomotives Il n’y aurait eu que 4 locomotives du type 81 fabriquées en deux séries. Certaines listes (S. Jarne, J.-P. Teugels) attribuent la seconde, les Tz 1451-1452 de 1905, au CF du Congo Supérieur aux Grands Lacs Africains ! Si. Cela semble douteux. La liste de fabrication des Ateliers de Tubize les renseignent clairement pour la Companhia Real dos Caminhos de Ferre au Congo Portugais, c’est-à-dire en Angola. Elles se seraient plutôt retrouvées sur le CF Loanda-Ambaca. Comme l’indique la liste de fabrication, la seconde série disposait d’une plate-forme à l’arrière allongée de 30 cm. Sinon, elles étaient semblables aux deux premières machines produites. Caractéristiques techniques Compagnie CF de Loanda-Ambaca Bibliographie et sources Musée ‘de la Porte’ à Tubize – Photothèque et Coll. Ateliers de TubizeListes originales de fabrication des Ateliers de Tubize – Archives André Dagant (conservées par le PFT)Tableau original des types Tubize – Archives d’André Dagant (conservées par le PFT) Luc DELPORTE –...

Tubize-tramway – Tubize type 58bis (type 4 SNCV)

Tz 1703 – Tubize type 58bis – SNCV 598 – type 4 – Photographie coll. PFT Le Tableau des types Tubize indique, pour la type 58, l’année 1896 et la commande n° 2880. Une autre main a ensuite ajouté en noir après le n° de commande cité, les n° 3592, 4043 et 4075. A priori, les machines concernées par ces commandes constituent donc le type 58 de Tubize. La réalité est plus problématique, car les locomotives de la commande n° 2880 sont renseignées comme des types 20 dans la liste de fabrication des Ateliers de Tubize. Dans cette liste, la commande n° 2880, passée par la SNCV, apparaît quelque peu particulière. Elle fut enregistrée en trois parties, avec trois dates différentes. La liste indique qu’il s’agit de types 20 et qu’elles correspondent au cahier des charges n° 5 [de la SNCV], série de 1895. A la date de commande du 15/06/1895 figurent les Tz 990-993 (SNCV 195-198), qui devaient être fournies pour le 30/06/1896. A celle du 31/07/1895, figure la Tz 994 (SNCV 743), qui devait déjà être fournie pour le 31/12/1895 et qui avait la particularité d’être à voie de 1,067 mm, alors que les autres étaient toutes à voie métrique. Enfin, à celle du 27/08/1895, figure la Tz 995 (SNCV 199), qui devait être livrée pour le 31/01/1896. Ces 6 locomotives avaient la particularité d’être timbrées à 10 atm. Cela correspond à ce qui était indiqué dans le Tableau des types Tubize pour le type 20 modèle Saint-Léonard 15T et, ce qui est normal puisque c’est la même chose, aux SNCV type 3. Cela correspond aussi à...