02/355.55.39 otp@tubize.be

Locomotive-tender – Tubize type 81

Tz 1364 – Tubize type 81 – CF Loanda-Ambaca – Photographie d’usine (Coll. Musée ‘de la Porte’ à Tubize 1Ct (2-6-0t) [un essieu porteur à l’avant (bissel) et trois essieux moteurs + tender]Voie : 1000 mmMachine/moteur : 1000 x 335 x 500 mmN° de fabrication : 1364-1365, 1451-1452 Nombre d’exemplaires : 4Dates : 1903-1905Pays : Angola [ancien Congo Portugais] Locomotives Il n’y aurait eu que 4 locomotives du type 81 fabriquées en deux séries. Certaines listes (S. Jarne, J.-P. Teugels) attribuent la seconde, les Tz 1451-1452 de 1905, au CF du Congo Supérieur aux Grands Lacs Africains ! Si. Cela semble douteux. La liste de fabrication des Ateliers de Tubize les renseignent clairement pour la Companhia Real dos Caminhos de Ferre au Congo Portugais, c’est-à-dire en Angola. Elles se seraient plutôt retrouvées sur le CF Loanda-Ambaca. Comme l’indique la liste de fabrication, la seconde série disposait d’une plate-forme à l’arrière allongée de 30 cm. Sinon, elles étaient semblables aux deux premières machines produites. Caractéristiques techniques Compagnie CF de Loanda-Ambaca Bibliographie et sources Musée ‘de la Porte’ à Tubize – Photothèque et Coll. Ateliers de TubizeListes originales de fabrication des Ateliers de Tubize – Archives André Dagant (conservées par le PFT)Tableau original des types Tubize – Archives d’André Dagant (conservées par le PFT) Luc DELPORTE –...

Tubize-tramway – Tubize type 58bis (type 4 SNCV)

Tz 1703 – Tubize type 58bis – SNCV 598 – type 4 – Photographie coll. PFT Le Tableau des types Tubize indique, pour la type 58, l’année 1896 et la commande n° 2880. Une autre main a ensuite ajouté en noir après le n° de commande cité, les n° 3592, 4043 et 4075. A priori, les machines concernées par ces commandes constituent donc le type 58 de Tubize. La réalité est plus problématique, car les locomotives de la commande n° 2880 sont renseignées comme des types 20 dans la liste de fabrication des Ateliers de Tubize. Dans cette liste, la commande n° 2880, passée par la SNCV, apparaît quelque peu particulière. Elle fut enregistrée en trois parties, avec trois dates différentes. La liste indique qu’il s’agit de types 20 et qu’elles correspondent au cahier des charges n° 5 [de la SNCV], série de 1895. A la date de commande du 15/06/1895 figurent les Tz 990-993 (SNCV 195-198), qui devaient être fournies pour le 30/06/1896. A celle du 31/07/1895, figure la Tz 994 (SNCV 743), qui devait déjà être fournie pour le 31/12/1895 et qui avait la particularité d’être à voie de 1,067 mm, alors que les autres étaient toutes à voie métrique. Enfin, à celle du 27/08/1895, figure la Tz 995 (SNCV 199), qui devait être livrée pour le 31/01/1896. Ces 6 locomotives avaient la particularité d’être timbrées à 10 atm. Cela correspond à ce qui était indiqué dans le Tableau des types Tubize pour le type 20 modèle Saint-Léonard 15T et, ce qui est normal puisque c’est la même chose, aux SNCV type 3. Cela correspond aussi à...

Locomotive-tender – Tubize type 80

Tz 1338 – Tubize type 80 – CFT 51 – Photographie d’usine (Coll. Musée ‘de la Porte’ à Tubize) MOGUL : 1Ct (2-6-0t) [Un essieux porteur à l’avant et 3 essieux moteurs + tender] Voie : 600 mmMachine/Moteur : 670 x 310 x 320 mmN° de fabrication : 1338-1339Nombre d’exemplaires : 2Dates : 1903Pays : Grèce Locomotives La Tubize type 80 était une machine-tender à un essieu porteur à l’avant et trois essieux moteurs, pour voie de 600 mm, fabriquée à 2 exemplaires seulement pour les CF de Thessalie, en Grèce. Elle était équipée d’une chaudière timbrée à 12 kg/cm², d’une surface de chauffe totale de 38,46 m², munie d’une grille de 0,71 m². Elle comprenait 125 tubes en acier doux avec bout en cuivre rouge de 2,55 m de long. Le diamètre des roues motrices était de 670 mm, celui des roues porteuses de 500 mm. Le diamètre des cylindres s’élevait à 310 mm et la course des pistons à 320 mm. Cette machine pesait 16500 kg à vide et 21200 kg en ordre de marche. La contenance des soutes à combustible était de 0,94 m³, celle des soutes à eau de 2,16 m³. Elle mesurait 6,65 m de long au total et 2,00 m de large. L’écartement entre les essieux extrêmes était de 3 m. La cheminée culminait à 3,10 m de hauteur. Sa vitesse maximale était limitée à 30 km/h et son rayon en courbe à 30 m. Une de ces deux locomotives, la Tz 1339, est conservée de nos jours et était, jusqu’il y a peu, toujours en service à Volos, en Grèce. [Voir l’article...

Locomotive Express à voyageurs – Tubize type 79 (type 18 EB)

Tz 1415 – Tubize type 79 – EB 3191 type 18 EB – Photographie d’usine (Coll. Musée ‘de la Porte’ à Tubize. American : 2B (4-4-0) [bogie de deux essieux porteurs et deux essieux moteurs / tender séparé]Voie : normaleMachine/moteur : 1980 x 482 x 6/660,4N° de fabrication : 1324-1329, 1355-1363, 1415.Nombre d’exemplaires : 16Dates : 1902-1905Pays : Belgique Locomotives Le type 18 de l’État Belge était une locomotives dérivée du type 17, produites de 1902 à 1905. Il y eut en tout 134 unités, dont 16 Tubize type 79. Elles se différenciaient du type 17 EB par un léger allongement du foyer qui entraîna une augmentation de 152 mm de l’entraxe des essieux couplés, par leur abri à trois baies vitrées par paroi latérale et leur bogie freiné. Elles étaient dotées d’injecteurs Gresham & Craven, développaient 880 ch., pesaient 53,5 t en ordre de marche et pouvaient remorquer 375 t à 95 km/h sur les lignes à profil facile. La n° 3191 (Tz 1415), présentée par Tubize à l’Exposition de Liège en 1905, était équipée d’un groupe électrogène du système L’Hoest & Pieper pour l’éclairage des voitures, fabriqué à Liège par la Cie Internationale d’électricité. Les locomotives affectée au service des trains-blocs Bruxelles-Anvers étaient équipée d’un tel groupe électrogène. Les 90 premières type 18 étaient attelées à des tenders de 18 m³ à bogies, les suivantes possédaient un tender de 20 m³ à trois essieux, de conception belge, nettement plus large que la machine (2,96 m contre 2,55 m). Tz 1415 – Tubize type 79 – EB 3191 type 18 EB – Photographie d’usine (Coll. Musée ‘de la...

Locomotive-tender – Tubize type 78

  SIX COUPLED : Ct (0-6-0t) [Trois essieux moteurs + tender] Voie : 1000 mm Machine/moteur : 950 x 350 x 450/500 mm N° de fabrication : 1318-1323, 1579-1581 Nombre d’exemplaires : 9 Dates : 1902-1908 Pays : Bénin (Dahomey)   Locomotives La Tubize type 78 était une locomotive-tender à trois essieux moteurs, pour voie métrique, fabriquée à 9 exemplaires entre 1902 et 1908, pour la Cie Française du CF du Dahomey (Bénin).  Ce modèle était vraisemblablement basé sur la Tubize type 56 pour le Paris-Orléans. Elle était équipée d’une chaudière timbrée à 13,5 kg/cm², d’une surface de chauffe totale de 51,30 m², munie d’une grille de 1,41 m².  Elle comportait 150 tubes lisses en acier doux avec bouts en cuivre rouge de 2,70 m de long. Le diamètre des roues était de 950 mm, celui des cylindres de 350 mm, et la course des pistons de 450 mm sur les machines de la première série et de 500 mm sur celles de la seconde série. Cette machine pesait 23400 kg à vide et 30000 kg en ordre de marche.  La contenance de la soute à combustible était de 1 m³ et celle de la soute à eau de 3,5 m³. Elle mesurait 7,485 m de long au total et 2,5 m de large.  L’écartement entre les essieux extrêmes était de 2,6 m.  La cheminée culminait à 3,68 m de hauteur.  Sa vitesse maximale était limitée à 40 km/h et son rayon en courbe à 75 m. Il y avait de menues différences entre les deux séries.  La pompe était remplacée par un injecteur sur la deuxième série.  La...